Chaîne de valeur pour l’entreprise et le Produit

Permaculture Mandala

Actuellement, l’agilité sur la création ou la gestion de Produits se concentre sur la valeur pour nos utilisateurs.

La valeur ?

La valeur se représente le plus généralement en :

  • Valeur monétaire :
    Quels sont les gains potentiels de cette fonctionnalité, si nous la réalisons ?
  • Valeur de gain de temps
    Comment pourrions-nous réduire le temps entre le paiement et la livraison ?
  • Valeur émotionnelle :
    Comment créer une relation durable avec nos clients ?
    Qu’est-ce qui permet à notre client d’être satisfait de notre application ?
  • Valeur de réputation :
    Comment faire pour communiquer sur nos succès ?

Les agilistes vont vous pousser à valider vos hypothèses :
Comment pouvons nous démontrer que nos utilisateurs utiliseront cette fonctionnalité ?

Ici, je présente un processus d’accompagnement traditionnel pour les coachs agile qui cible un Produit pas trop complexe avec une à deux équipes.

Alors comment gérer le passage à l’échelle ? Spotify, Safe, Nexus …

Spotify est souvent mis en avant comme l’exemple à suivre, mais de quoi parle ton ?
On parle du premier modèle qui a fait son succès avec les tribus, les chapitres et les guildes :

Screenshot-2017-11-16-spotify-engineering-culture-part1-jpeg-Image-JPEG-5000-×-2700-pixels1-1024x581

Cependant la réalité est différente :

  1. Spotify est un service suédois de streaming musical sous la forme d’un logiciel propriétaire et d’un site web. Donc votre organisation ou votre produit n’est pas Spotify.
  2. Spotify n’est plus sur ce modèle… (la version présenté en conférences à depuis bien évolué, Spotify ayant expérimenté et appris beaucoup de nouvelles choses).
  3. Spotify à l’Agile c’est comme Toyota au Lean : c’est avant tout une culture d’entreprise et le développement de leurs modèles de travail pour eux et utilisable chez eux.
  4. Spotify a aussi aplatis la pyramide managériales MAIS ensuite la re-créé en rapport à leurs besoins.

Tout ceci n’est pas nouveaux pour les connaisseurs, Je vous invite à lire cette article : Ne copiez pas le modèle Spotify .

Alors comment passer à l’échelle ?

J’aimerais vous faire réfléchir à un autre axe si vous souhaitez construire votre modèle comme Spotify, alors vous devez penser à votre entreprise comme un organisme vivant de grande taille avec des équipes qui se croisent, s’entrechoquent ou s’ignorent.  La transformation est donc organique et elle se structurera autour de la chaîne de valeur intrinsèque dans votre organisation.

Comment travailler ses Chaînes de valeurs ?

Il faut apprendre à écouter son organisation, redécouvrir les cellules qui l’a font vivre.
Ensuite vous devez faire confiance à ses organes, les consultants sont bons pour aider mais se sont vos collaborateurs qui font la richesse de votre organisation et son avenir.

À la tribu, nous avons co-créé un atelier de prise de conscience et d’acculturation pour vous aider dans vos organisations à démarrer une démarche « chaînes de valeurs » : http://www.agiletribu.com/contenu.html?uid=atelier-poupee-lego

ChaineDeValeurDansLEntreprise

Notre proposition est de réaliser cet atelier dans votre organisation et ensuite de vous accompagner dans une démarche de co-création et co-apprenance pour permettre de mettre en place :

  • vos chaînes de valeurs
  • une organisation organique et mobile avec des équipes BizSecDevOps : équipe représentante l’ensemble des acteurs d’une chaîne de valeurs
  • un recrutement par les pères et de la formation pour vos équipes par les membres de votre organisation
  • la gestion du bien être du collaborateur au sein de sa chaîne
  • une vision Permagile de votre organisation.

L’Agile Tribu est là pour vous aider à transformer votre organisation vers une organisation apprenante, responsable, proche de ses valeurs et de sa vision.

Contactez-nous : contact@agiletribu.com

ScrumBan en Action

Why de l’article

Je ne trouve pas sur le web de définition du ScrumBan qui me satisfasse.

How

J’ai cherché à avoir un schéma proche des habitudes Scrum mais plus orienté ScrumBan.
Mais la littérature web ne montre que des images de board Kanban.

What
ScrumBan

 

Quelques explications :

Pour rester simple, cela représente un flux continu avec en entrée le backlog qui est entretenu par le processus ScrumBan et en sortie l’incrément qui est alimenté en continu comme en méthode Kanban.

La particularité du flux ScrumBan, quelque soit votre workflow, est que vous devez réaliser les actions en « just in time ».

Le ScrumBan est un mélange de Scrum (cérémonies et sprint) et Kanban (le flux tiré, la gestion des limites du travail en cours, du just in time ..) adapté à l’équipe et par l’équipe, dans mon cas voici la description des actions de notre flux :

  • Pas de sprint planning en début d’itération, mais des cérémonies d’affinage pour lever les loups entre analyste / dev
  • et des cérémonies d’estimation pour valider le ready d’une user story.
  • Nous avons gardé la rétrospective de fin d’itération.
  • Nous avons des rétrospectives technique.
  • La mise à disposition des US Done sont délivrées toutes les nuits, via le déploiement du ‘master‘ du gestionnaire de code source.
  • Nous avons aussi gardé le sprint review de fin d’itération pour communiquer vers les clients et sponsors les réalisations Done du Sprint.

Quand déclencher une action just in time ?

Quand une limite est atteinte ou quand le flux tiré le demande.
C’est à dire pour nous quand la limite de 3 US dans la file « A affiner » ou quand la file « Prête pour dév » est vide, alors nous déclenchons un atelier d’affinage ou d’estimation.

Un des objectifs de l’équipe et du coach est d’avoir un flux équilibré et fluide.

Vous pouvez lire le livre de Laurent Morisseau Kanban pour l’IT.

Dans mon cas, le kanban commence de la planification des prochaines études et fini à la mise en place de la feature dans le master de notre GitLab.

Vous pouvez lire l’article de Martin Fowler sur le FeatureBranch.

Je serai ravi de discuter avec vous de ce sujet à un Meetup Agile Tribu ou lors d’un BBL.

Un bon Debrief de jeux Agile

Happy_Game

Lorsque vous jouez un jeu agile avec vos équipes :

  • ice breaker,
  • Serious Game
  • ou encore un jeu d’apprentissage

Il est préférable de  préparer, en amont, ses questions de debrief. Elles doivent suivre le cheminement intellectuel suivant pour amener les membres de l’équipe à tirer du jeu des changements concrets  :

  1. Evoquer les sentiments et les émotions pour établir un climat de confiance et les mettre en condition pour accueillir le changement (y compris dans leur corps) : qu’est-ce que vous avez ressenti durant le jeu ?
  2. Mettre au jour les difficultés rencontrées et les succès atteints : est-ce que vous avez réussi ? Quels sont les problèmes que vous avez affrontés ? Comment les avez-vous surmontés ?
  3. Pousser l’équipe à faire des analogies avec leur quotidien : est-ce que vous voyez des similitudes entre ce que vous avez vécu pendant le jeu et votre vie d’équipe ?
  4. Amener les participants à utiliser les enseignements du jeu : qu’est-ce que cela vous a donné envie de mette en oeuvre dans votre fonctionnement d’équipe ?

Afin de pousser  l’équipe à mettre en oeuvre les changements identifiés pendant le jeu, nous vous encourageons à garder une trace écrite du débrief, un simple paperboard avec les éléments clés est suffisant, et d’afficher cette trace dans un lieu de vie de l’équipe. Vous pouvez aussi donner les objets utilisés pendant le jeu. L’équipe se fera une joie de les ressortir pendant leur quotidien, ce qui facilitera l’ancrage.

Pendant le débrief, ménager des silences et créer de l’espace pour que les plus introvertis puissent également partager leurs impressions. Ne pas hésiter à gentiment proposer aux extravertis de laisser la parole aux autres. Pendant les silences, inviter du regard ceux qui n’ont pas encore parlé. Cependant, la prise de parole de tous n’est pas indispensable, d’autres occasions pourront se présenter ultérieurement. Dans le cas où, l’ensemble de l’équipe reste peu loquace, prendre 5 minutes pour que les participants écrivent leur débrief avant de partager tous ensemble.

Suite au debrief des participants, un coach partage souvent ce qu’il a perçu du jeu et du fonctionnement de l’équipe (uniquement de l’observation, effet miroir). Il peut aussi aller plus loin et proposer des parallèles avec le vécu des participants.

Co-écrit par : Loïc Delcros, Thibaut Appert, Swann Bouvier-Muller, Yannick AMEUR, Arnaud Gonzales

Tribu_du_20180124

Ateliers, Rétrospectives, réunions … où trouver l’inspiration ?

Il m’arrive fréquemment de chercher de l’inspiration pour faciliter un atelier ou une rétrospective. On me demande aussi régulièrement de l’aide (notamment des ScrumMasters qui débutent) pour trouver des idées.

Ce post à donc pour vocation de centraliser toutes les sources d’informations pertinentes qui pourraient vous aider. Si vous jugez qu’il en manque, n’hésitez pas à les mentionner en commentaires pour que je les ajoute !

Gamestorming

Le site de gamestorming est une mine d’informations (souvent reprise d’ailleurs sur le web) pour trouver des idées de format. Avec plus de 100 activités il est cependant difficile de s’y retrouver facilement. C’est cependant souvent ma première destination. J’ai pendant longtemps utilisé une grosse cheatsheet disponible sur leur site.

Cependant, elle est difficile à lire et à manipuler (il faut aller ensuite sur leur site et faire une recherche ce qui est peu pratique). Je vous propose donc une traduction de celle-ci et mieux que ça, une version cliquable qui vous emmènera directement vers les détails de chaque activité :

Gamestorming cheat sheet FR

Lire la suite

Accompagner les product owners vers la prochaine marche

Dans ce précédent article (Devenir un meilleur Product Owner, une marche après l’autre) nous expliquions que la montée en compétence du Product Owner n’était jamais immédiate et passait par différentes étapes. Nous donnions également quelques pistes pour identifier le principal levier d’action à chaque marche.

Lorsque je démarre un coaching de Product Owner, j’ai cependant besoin de formaliser avec mon coaché les axes sur lesquels nous allons investir en premier.
Afin de rendre cette démarche vraiment efficace je demande au manager également d’être présent dans cette phase afin d’établir un contrat tripartite. Cette présence est déterminante, car d’un côté elle libère le Product Owner et lui donne toute latitude pour avancer et, d’un autre côté, elle me permet en cas de besoin de trouver un relai pour faire avancer les choses.

J’ai essayé plusieurs approches, mais la plus intéressante a été pour moi de m’appuyer sur une matrice détaillant le rôle du Product Owner afin d’ouvrir le champ des possibles. Pour définir cette matrice je me suis basé sur l’excellent article de Marty Cagan (Gourou du Product Management dans la silicon valley). Cette matrice définit le rôle du Product Owner selon 3 axes : Connaissance, Process, Compétences :

Auto-eval

Matrice disponible sur google spreadsheet.

Lire la suite

Devenir un meilleur Product Owner, une marche après l’autre

Nous rencontrons régulièrement des managers qui se disent ravis de la mise en place de l’Agilité mais qui souhaitent aller plus loin et transformer leurs Product Owners en véritables intrapreneurs.

Le rôle de Product Owner nécessite un vaste panel de qualités et de compétences. Devenir pleinement opérationnel et porteur d’une vision génératrice de valeur nécessite plus que quelques formations à l’Agilité. Ceci réclame du courage et du travail de la part du Product Owner mais également beaucoup de support et de responsabilisation du coté de l’entreprise !

Un article intitulé « Evolution of the Product Owner » paru sur le blog de Scrum.org nous a interpellé. Celui-ci propose une échelle d’évolution du rôle qui nous parait pertinente.

Nous vous proposons ici une synthèse de cette échelle d’évolution et nous discuterons de la façon d’en grimper les différents échelons.

1. L’échelle d’évolution des Product Owner

product_owner_niveau
Source : https://blog.scrum.org/evolution-product-owner/

Ces 5 étapes sont les suivantes :

Lire la suite

Gestion des risques en management visuel pour Product Owner

Lorsque l’on gère un produit en Agile, les Product Owner doivent aussi gérer les risques.

Les risques sont comme en parle Jean-Claude Grosjean de différents types (globalement) :

  • Organisation / Produit
  • Métier / Fonctionnel
  • Client / Utilisateur
  • Technique
  • Fournisseur / Service Externe

Donc voici un petit outil visuel à mettre à votre mur ou fenêtre pour le Product Owner :

gestion_des_risques_po_agile

A vous de le mettre à jour à chaque fois que cela change, gérez le temps et l’importance et ne laisser jamais un risque actif dans proche et fort.

exemples :

  • Demander à l’infra les serveurs de prod : 3 mois à l’avance.
  • Pour les vacances : demander le planning des congés pour accorder nos forces.

 

 

Bien débuter en Agile

Voici quelques liens pour commencer seul :

Le site de mountaingoatsoftware avec l’intro sur Scrum : des présentations de Scrum en ppt dans toutes les langues :
https://www.mountaingoatsoftware.com/presentations/an-introduction-to-scrum

scrumlargelabelled

 

En livre :

Le livre de Scrum par Claude Aubry : Amazon  et son blog http://www.aubryconseil.com/

Le livre de Laurent Morisseau Kanban pour l’IT pour les produits multi tickets en mode Kanban : Amazon son site www.morisseauconsulting.com

Pour les User Story (stories) :

Le guide Scrum pour préparer la certification Scrum PSM 1

2016 en anglais must pour la certification :
http://www.scrumguides.org/docs/scrumguide/v2016/2016-Scrum-Guide-US.pdf

2013 en Français pour mieux apprendre :
http://www.scrumguides.org/docs/scrumguide/v1/Scrum-Guide-FR.pdf

Passer une certification

Avec Scrum.org passez la certification en ligne de Scrum Master niveau 1 ( Professional Scrum Master™ ) avec le Scrum Guide environ 150$ :
https://www.scrum.org/Assessments/Professional-Scrum-Master-Assessments/PSM-I-Assessment

Utilisez sans modération le ScrumOpen qui est un examen blanc gratuit, sinon j’aide à préparer sur deux jours la certification.

Ou sinon avec la ScrumAlliance et ses formations certifiantes, je vous recommande l’un de ses deux formateurs :

Avec les formateurs d’Agile Tribu

Nous pouvons venir vous former avec votre équipe avec des formations adaptées à vos besoins, contactez-moi : yannick.ameur@gmail.com

Ou encore prenez une demie-journée pour un CUBE

Inscrivez vous sur Paris ou en régions aux Cubes :
http://1cube-and-go.com
Nous pouvons aussi les donner chez vous à partir de 5 personnes.